Le temps passe

Projet de création 2021

Le temps passe

En coproduction avec la Ville de Vierzon

& l'Association Trans en Danse.

Durée prévisionnelle : 20 minutes.
Danseurs : Valérie LAMIELLE & Alexandre LAUOUVEA.

Compositeur & interprète : Guillaume RIVIÈRE.

Chorégraphie : Cécilia S. en collaboration avec les interprètes.

Mise en scène : Niko LAMATIÈRE.

Création le mercredi 12 mai 2021 à La Décale à Vierzon

À l’issue de la création de AVANT QUE J’OUBLIE, Niko Lamatière & Cécilia S. ont très vite ressenti le besoin de lui donner un écho purement chorégraphique, en l’introduisant par LE TEMPS PASSE, trio mettant en scène deux danseurs et un musicien. Leur désir est de plonger les spectateurs dans l’âme et les états de corps des protagonistes, en présence d’un troisième personnage incarnant le temps.

Comme un danseur échauffe son corps avant de fouler les planches, comme un comédien échauffe sa voix avant de déclamer son texte, comme un athlète se prépare dans le starting-block avant de s’élancer dans sa course, le langage du corps dans LE TEMPS PASSE présagera de tout ce que dévoileront ensuite les mots dans AVANT QUE J’OUBLIE.

Pour autant, chaque pièce pourra se jouer indépendamment l’une de l’autre.

Elle est fille.
Assumer l’évidence.
Endurer cette embûche au lien familial. Laisser passer le temps.
Retenir l’amour, contenir le manque...


        Elle est mère.
        Se soumettre.
        Garder le secret.
        Laisser passer le temps.
        Aimer en silence, faire comme si...

 

                Un monstre grandit là, à l’intérieur. Invisible, indicible.
                Invisible, indicible. Le temps passe.
                Le monstre fait surface, subtilement.
                Puis il surgit, férocement.


                         Elles se cherchent.
                         Ne se voient pas.
                         Ne s’entendent pas.
                         Ne se comprennent pas.


                                                      Le temps est passé.
                                                      Il est l’heure de se dire l’amour.